Thesis

PhD thesis proposal: PHOTOTEX project
 
Starting October 1st 2019
 
Contact:
Christine Campagne christine.campagne@ensait.fr
Joseph Lejeune joseph.lejeune@ensait.fr
 
Keywords: smart textile, thermal comfort stimuli responsive polymers, photonic, microstructuration
 
Detailed presentation of PhD thesis
The Phototex project aims to develop a new smart textile type which improves comfort by a dynamic regulation of the space between body and textile. This smart textile should be able to give the infra-red radiation back depending on the body or external temperature and humidity (sweat). Photonic textile will be realized by fiber microstructuration (for example depending on the size of a structuration different colors can be achieved, and then it is possible to obtain an interaction with the human body infrared wavelength between 2 and 20 µm). At first, the fabrication of microstructured fibers will be explored. Then the process will be optimized in order to obtain wrinkles of the adapted wavelength (far infrared). In parallel, filaments divided in sections will be studied. This two materials (made in Centre européens des textiles Innovants (CETI)) will be characterized in l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT).
 
LABORATORY : École Nationale Supérieure d’Arts et d’Industrie Textile (ENSAIT) et son laboratoire GEnie des Matériaux TEXtile (GEMTEX)-Roubaix, France ENSAIT’s laboratory, GEMTEX, contributes since twenty years to develop multifunctional textile. Combining scientific from diverse technological horizons (melt spinning, surface and bulk functionalization) and lots of technics and characterizations adapted to textile knit, weave and nonwoven enable GEMTEX to be one of the prominent textile laboratory in Europe.
 
COMPANY : CETI, Centre Européen des Textiles Innovants- Tourcoing, France As a leading technical center and technological platform, equipped with pilot equipment, CETI has to favorize innovation and technological transfer toward French and European companies. CETI is making research and development applied to products and process from proof of concept to demonstrator. CETI works with collaborative project and private contract. In particular, CETI possess melt spinning equipment for mono or multifilament composed of one, two or three components. Moreover CETI can tests functionalized or not thermoplastics polymers.
 
PhD thesis context
The Phototex project is funded by INTERREG (France, Wallonie, Vlaanderen). As such, the PhD thesis will be part of a consortium including one technical center, two non-profit organizations and six universities or research centers. Among these are the European center for innovative Textile (CETI) and Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT). This will be a PhD thesis with an industrial partner (CIFRE).
 
Profile and competences
The ideal candidate has an excellent scientific level and very good knowledge of polymer processing and material science. Moreover a strong multidisciplinary interest and a good adaptation capacity are required for this PhD project.

———-

Offre de sujet de thèse CIFRE – Projet PHOTOTEX

Début de la thèse le 1er septembre 2019

SOUMISSION DE CANDIDATURE AVANT LE 15 AVRIL 2019

Contact:
Éric Devaux : eric.devaux@ensait.fr
Christine Campagne : christine.campagne@ensait.fr
Aurélie Cayla : aurelie.cayla@ensait.fr
Joseph Lejeune : joseph.lejeune@ensait.fr
Anne Gonthier : anne.gonthier@ceti.com

Mots clés : Textile intelligent, confort thermique, polymère stimuli-répondant, photonique, microstructuration.

Présentation du projet doctoral
Le projet PHOTOTEX vise à développer un nouveau type de textiles intelligents qui améliorera le confort du porteur. Ces vêtements innovants seront capables de restituer le rayonnement infrarouge vers le corps en fonction des conditions d’utilisation : température (corporelle ou externe) et humidité (transpiration).
Pour cela, des textiles photoniques par la voie de la structuration de la fibre vont être réalisés. La première stratégie consiste à explorer la fabrication de filament microtexturé. La mise en place de cette structuration de surface des fibres se fera par des procédés de filage multi-composant. Le procédé sera optimisé pour obtenir des rides/vaguelettes permettant d’apporter la structuration de surface qui réfléchira dans le lointain infrarouge (longueur d’onde : 2-20 μm). Une autre stratégie pour l’obtention d’une telle surface photonique, vise à développer des filaments bi-composants: la structuration sera apportée grâce à la gaine qui se divisera en quartiers de différents polymères. Ces matériaux innovants seront développés au Centre européens des textiles Innovants (CETI) et seront caractérisés à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT).

LABORATOIRE : École Nationale Supérieure d’Arts et d’Industrie Textile (ENSAIT) et son laboratoire GEnie des Matériaux TEXtile (GEMTEX) -Roubaix, France
Le laboratoire GEMTEX de l’ENSAIT contribue depuis une vingtaine d’années au développement de produits textiles (multi)fonctionnels, bénéficiant de la synergie scientifique et technologique entre spécialistes des polymères et de leur transformation (filage en voie fondue et fonctionnalisation en masse et en surface), ainsi que de nombreux moyens de mises en oeuvre et de caractérisation de surfaces textiles par tissage, tricotage ou procédés de non-tissés.

ENTREPRISE : CETI, Centre Européen des Textiles Innovants- Tourcoing, France
En tant que centre de recherche et plate-forme technologique constituée d’équipements échelle pilote, le CETI a pour mission principale de favoriser l’innovation et son transfert au sein des entreprises, en particulier françaises et européennes.
Ces activités vont ainsi de la recherche et développement appliqués aux produits et procédés jusqu’au prototypage et à la réalisation de démonstrateurs. Le CETI travaille dans le cadre de projets collaboratifs et de prestations privées.
Le CETI dispose en particulier d’équipements, d’expérience et de compétences liées au procédé de filage voie fondue permettant de produire des mono- ou multi-filaments innovants (mono-, bi- ou tri-composant) et de tester de nouveaux polymères thermoplastiques, fonctionnalisés ou non.

Contexte de la thèse
Le projet Phototex est financé par INTERREG France, Wallonie, Vlaanderen. Ainsi, la thèse de doctorat est une partie d’un consortium incluant un centre technique, deux associations à but non lucratifs et six universités ou centres de recherche. Parmi ceux-ci le CETI et ENSAIT proposent une thèse CIFRE. Le candidat sera donc entre deux laboratoires à Tourcoing et Roubaix.

Profil et compétences recherchées
Le candidat doit posséder un excellent niveau scientifique avec des compétences en mise en oeuvre des polymères, en science des matériaux, et un fort attrait pour les projets pluridisciplinaires. Le candidat doit également être pourvu d’une grande aptitude d’adaptation.

———————————–